[ acte 0 ]

Fin été 2016

 

 

 

On signale l’apparition d’Hommes à tête de cheval un peu partout aux les Quatre Routes. Muets, ils semblent néanmoins aller à la rencontre des habitants. On appelle des enquêteurs poétiques et sensibles pour trouver une explication à ce phénomène pour le moins étrange.

Welcome Home : Série de photographies réalisées par Hélène Motteau. L’Homme à tête de cheval part à la rencontre des habitants du quartier. 

On a tous la patate malgré un peu de fatigue. Il fait super chaud. Beaucoup de monde tout autour, du bruit, des passants avec des plateaux recouverts de papier aluminium. L’idée est de se démarquer, d’assumer que nous sommes « au travail » et de nous faire voir. C’est le début de la rumeur. On assume notre présence, notre visibilité. On garde aussi l’idée d’avoir toujours sur nous trois choses : une carte, un enregistreur son, un appareil photo. C’est le package minium à voir par groupe qui repère et qui joue.

On parle rapidement de l’importance d’être logés sur place pour partager ensemble, s’ancrer dans le territoire dès le début de la journée et jusqu’en soirée, pour ne pas utiliser la ville que pour créer, mais s’y sentir habitant.

On décide qu’à chaque personne rencontrée, on lui demande le contact d’au moins une autre personne à rencontrer, pour faire des ponts. On peut aussi demander s’il est possible d’afficher des photos pas loin ou d’accrocher à la maison un mannequin à tête de cheval.
A côté de la Banque Populaire, on rencontre le propriétaire du magasin Gigilook. Thomas achète des chaussures. Il est très gentil, sympa, blagueur… Il ne préfère pas être pris en photo devant chez lui car tout le monde le connait et il ne veut pas qu’on sache où il habite. On rencontre Hocine, le boucher. Un très jeune mec qui a trois boucheries à La Courneuve !

Abdel dit que toutes les personnes rencontrées sont des gens supers à impliquer dans des performances, dans des actions pour tisser du lien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *